LE KICK
Premiere ligue Premiere ligue Abitibi bourassa centre-quebec concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia
                             Sports Experts

 Le Kick

 

UN ENFANT A LE DROIT DE RATER
En pratique, où est le problème?  Quand on décortique ce que fait un joueur qui a le ballon, on a plusieurs éléments: il le reçoit et le contrôle, il regarde ce qu'il se passe, il réfléchit et enfin il joue.  Bien entendu, l'idéal, c'est que tout ça se passe en une fraction de seconde, mais c'est réservé aux meilleurs professionnels.  Quand on débute, chaque élément du geste prend un certain temps, et c'est évidemment normal.  Ça laisse autant de temps aux adversaires de foncer vers le ballon pour mettre de la pression.  Alors pour aller plus vite, le jeune va balancer le ballon n'importe où... et être encouragé à le faire par les parents autour du terrain voir son entraîneur.  Il aura esquivé les étapes où il doit regarder et réfléchier.  Ainsi, il n'apprend jamais, il ne progresse pas, puisqu'il n'essaye pas.

L'année 2014 sera une grande année pour les amateurs de soccer car c'est une année de Coupe du Monde au Brésil. Malheureusement, ce sera une nouvelle fois sans nous! (dernière qualification du Canada et élimination dès le premier tour sans avoir marqué un seul but: 1986)  Cela fait donc 28 ans à qui la faute ???  À l'Association canadienne de soccer ?  Oui, très certainement.  Mais au-delà de cette responsabilité directe (choix des joueurs, encadrement de la préparation, ...), il existe une responsabilité indirecte qui nous incombe tous (FSQ, ARS et clubs)!  Nous sommes tous et toutes responsables! Du "simple" éducateur d'un "simple" club du Québec, nous sommes tous concernés par le succès des équipes nationales au Canada! En effet, les premières journées "d'accueil" dans la grande famille sont primordiale. Comment transformer notre soccer dit "récréatif" en véritable soccer "d'initiation" à travers toute la " Belle province". Un soccer "d'initiation" de qualité qui ne sera pas plus contraignant, qui ne coûtera pas plus cher mais où sera délivré un service sécuritaire avec un minimum d'apprentissage.  Le défi est important mais réaliste.  La FSQ a lancé le programme: "Le Kick, ça s'arrête maintenant!". Le monde appartient aux optimistes; les pessimistes ne sont que des spectateurs! 

DOCUMENTS À CONSULTER